Home / Actualités / PALOULOU : L’ICÔNE DU FOOTBALL OUANAMINTHAIS

PALOULOU : L’ICÔNE DU FOOTBALL OUANAMINTHAIS

Par Peterson MONESTIME dit PM

Paloulou c’est 69 buts en championnat national haïtien de football (46 en D1) et (23 en D2)

Qui est ce monsieur?

Roobens Philogène de son vrai nom a vu le jour à Ouanaminthe le 24 décembre 1995. Il est issu d’une famille de 3 enfants dont un frère et une soeur, et vivait avec sa mère. Il a fait ses études primaires au Collège Le Phare, ses études secondaires au Lycée Capois La Mort; deux (2) écoles de sa ville natale. Ce lycée, d’ailleurs qu’il va mettre sur son dos comme jeune footballer pour remporter plusieurs titres en championnat inter scolaire à Ouanaminthe. Il a été à la Faculté de Droit et de Gestion du Cap-haïtien pour des études en droit.
Dès son enfance, il a entamé un football de rue qui l’a conduit jusqu’au sommet du football national.
Très sympa et très poli, le p’tit Paloulou a commencé à jouer au football avec les jeunes de son quartier. Passionné de cette discipline sportive tout comme beaucoup d’autres jeunes à Ouanaminthe à l’époque, il s’est vite distingué par beaucoup de connaisseurs du foot. Il commence à charmer plus d’un dans les petits championnats locaux de sa ville natale. Se lever très tôt, passer des journées hors de sa maison pour aller jouer au foot soit dans les autres quartiers, soit dans les autres villes, inquiétait sa mère profondément. Cette dernière quelquefois lui retenait et l’empêchait d’aller jouer au football. Il a réussi quand même à forger des possibilités pour aller retrouver ses coéquipiers. Il a les gènes du football dans son sang parce qu’il vient de la famille GABAUD. Cette famille qui a engendré beaucoup de grands noms dans le football ouanaminthais; Vernet Gabeau son cousin et son coéquipier à 9 capitaines, Arsène Gabeau pour ne citer que ceux-là.

PALOULOU DANS L’HISTOIRE DES 9 CAPITAINES

Pour l’histoire et la vérité, c’est cette équipe surnommée (les 9 capitaines), qui a donné naissance à Ouanaminthe Football Club. L’histoire a commencé avec une génération de jeunes venant de Port-au-Prince après le tremblement de terre de janvier 2010, dont Me Berthony Alfred dit Berty qui devient plus tard coach et un groupe de jeunes qui pratiquaient déja le football à Ouanaminthe, dont ce monsieur qui va devenir plus tard un grand buteur : Paloulou.
L’idée venait de Berty quand il sélectionne plusieurs joueurs de foot pour former une équipe. On peut citer : Erick Dalusma, Jhon Leton (un tenor du foot à Ouanaminthe), Vernet Gabaud, Lukny dit Louko, Gary Jemba Jemba et tant d’autres joeurs.
Cette équipe surnommée ” Les 9 capitaines” commence à s’entraîner timidement sous la direction du coach Berty et avec comme capitaine de bord : Jhon Leton. Dans plusieurs championnats à Ouanaminthe, cette équipe a remporté plusieurs titres.
Les plus grands exploits,qu’allait connaître cette équipe, c’est dans un championnat régional dénommé ‘Mondialito’. Les 9 capitaines ont pris le titre de champion dès leur première participation en 2011. Il faut préciser que Paloulou a joué seulement le match final à cause d’une blessure pendant toute la compétition et n’a pas marqué de but. Mais pour leur deuxième participation en 2012, les poulains des ‘9 capitaines ont remporté tout sur leur passage, avec un Paloulou on fire, meilleur buteur et meilleur joeur avec 5 réalisations pour le titre de champion de cette année 2012.

L’ÉQUIPE SURNOMMÉE ‘LES 9 CAPITAINES’ EN 3ÈME DIVISION AVEC PALOULOU EN 2013

Après avoir brillé en compétition régionale, l’équipe des 9 capitaines s’est inscrite en 3ème division du championnat haïtien de football pour la saison 2013. Sur le conseil de Yves Jean Bart le président de la Fédération Haïtienne de Football, l’équipe surnommée “les 9 capitaines” change de nom pour passer à Ouanaminthe Football Club (OFC).
Normalement, Paloulou n’a pa fait plein feu en 3ème division, aussi vrai pour l’équipe. Jouer quelques matchs sur le plan régional, connaître quelques bons et mauvais résultats; c’est tout ça qu’on peut retenir. OFC a bénéficié d’une ascension suite à une décision de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) d’élargir le nombre d’équipe en 2ème division.

PALOULOU A CRACHÉ LE FEU AVEC OFC EN 2ÈME DIVISION EN 2014

Cette saison de 2014, sans nul doute, a été la meilleure pour ce jeune footballer. Il a montré à tout le monde son instinct de buteur. Il a été phénoménal, splendide, magistral sur l’ensemble de la saison. Il a conduit OFC en 1ère division grâce à ses performances extraordinaires en inscrivant 23 buts. Match après match, Paloulou confirme sa bonne forme en charmant le coeur des fanatiques. Les médias de la capitale ont été obligés de parler de ce buteur né, ré surnommé cette fois : PalouGOAL. Plusieurs articles des grands quotidiens du pays, on fait l’éloge de ce ouanaminthais.
Il a marqué 4 buts face à Zenith FC du Cap-haïtien dans un match de sensation au parc Notre Dame pour un public non habitué avec ces genres de spetacle. Il crée une histoire nouvelle dans le football haïtien. Presque chaque weekend, il donne aux fans un rendez-vous particulier. “Wi foot” dirait Patrice Dumont : Piti sa sanble bon.
OFC est qualifié dans le carré final des play offs au stade Sylvio Cator à Port-au-Prince avec un Paloulou au top de sa forme. Toute la ville de Ouanaminthe est enflammée d’espérer de voir pour la première fois, une équipe locale de football, qualifiée en première division. Beaucoup de monde ont fait le déplacement principalement les ouanaminthais de la capitale, pour aller voir la vérité sur PalouGoal. Il n’a pas deçu les fans en jouant 2 superbes matchs face à US Lajeune et face à Panthère Noire de Liancourt pour qualifier OFC en 1ère division et aussi en final de la 2ème division. On ne peut pas oublier le superbe but de Paloulou face à Panthère Noire. Le ballon venait du centre quand il le contrôle sur son pied gauche pour lobber le portier adverse qui était mal positionné. Et boom!!! le ballon a tremblé le filet. Le stade Sylvio Cator était enflammé pour crier : Paloulou! Paloulou! PalouGOAL! On compare déja Paloulou à Golman Pierre, mais certains exerçaient la prudence car ce n’est que la 2ème division. Il a expliqué après le match, qu’il a vu le portier laisser le camp et il a tenté sa chance en tirant dans le goal.
OFC a battu le Panthère Noire de Liancourt sur le score de 3 buts à 1 et qualifie pour la finale face à PNH FC. Les coéquipiers de Paloulou ont perdu la finale 0-1 mais l’essentiel était déja fait.

LES PREMIERS MOMENTS DE PALOULOU EN 1ÈRE DIVISION

………..A SUIVRE

Check Also

BLESSURE: LE CAPITAINE EMBLÉMATIQUE DE OUANAMINTHE FOOTBALL CLUB OPÉRÉ AVEC SUCCÈS.

Erick Dalusma dit El capi Thuram est blessé au pied le samedi 11 juillet 2020 …