Home / Actualités / Ouanaminthe Football Club (OFC) a-t-il le soutien de Ouanaminthe ?

Ouanaminthe Football Club (OFC) a-t-il le soutien de Ouanaminthe ?

Si l’on tient compte de la configuration économique de la ville de Ouanaminthe, il est presqu’impossible de croire que Ouanaminthe Football Club (OFC), l’unique représentant du Département du Nord-Est au Championnat haïtien de football de 1ère division se trouve confronté à de graves problèmes financiers qui ont certainement influencé les résultats du premier tour de la série d’ouverture de cette année 2019 . OFC n’est que 12ème au classement avec seulement 15 points en 15 journées de compétition.

Pour certains observateurs, il est inconcevable que dans une ville où circulent des centaines de milliers de dollars américains chaque semaine, où il existe l’une des plus grandes compagnies textiles du pays, où des maisons commerciales pullulent à chaque coin de rue, qu’il n’existe aucune politique d’accompagnement de la jeunesse pour encourager ceux qui font le plus d’effort comme par exemple ceux de OFC qui depuis 5 ans maintiennent Ouanaminthe positivement dans l’actualité.

Où se cachent les cadres Ouanaminthais? Où sont passés les membres de la diaspora originaires de Ouanaminthe ? Où sont les anciens footballeurs aujourd’hui au timon des affaires ? Ne sont-ils pas fiers de cette génération qui aujourd’hui grâce à leur effort, leur esprit de sacrifice, de solidarité, de discipline et surtout de l’amour de Ouanaminthe, ont placé Ouanaminthe Football Club au sein de l’élite du football haïtien ?

Ouanaminthe la ville de Marie Louise Croix David, ville de gens fiers, à tradition de mélanges intergénérationnels, est-elle entrain d’être victime de ce courant dominant de notre société oú l’on fait la promotion du nivellement par le bas? Ouanaminthe restera-t-elle toujours cette communauté de sacrifiés où depuis quelque temps peu de gens se soucient des valeurs, où la majorité s’en moque des acquis collectifs? Ouanaminthe aussi restera t-elle cette communauté où l’argent circule, passe et ne restera pas? Pourquoi les activités sociales, sportives, culturelles sont autant négligées et méprisées?

Après 8 ans de création, OFC se sent fier de compter 5 ans en Première Division masculine, une équipe féminine en Première Division, une équipe de jeunes en 3ème Division et une Académie avec plus de 50 adolescents garçon et filles.

Vous vous demandez curieusement s’il y a lieu de plaindre du manque de support des ouanaminthais comment est-ce possible tenir et survivre après huit ans et réaliser tout cela?

Certainement cela peine de constater l’absence de certains noms endossant OFC, mais Il y en a encore qui pensent que OFC est plus qu’un club de football mais un bien commun qui apporte le plaisir et qui permet de donner des opportunités à des jeunes qui ont du talent.

Le Club s’enorgueillit de pouvoir compter parmi ses partenaires et donateurs : la Première Compagnie de Transport Automobile d’Haiti Sans-Souci Tours, la Prestigieuse Entreprise la Vigne Multi-Services, Tous ces Supporteurs réguliers et fidèles qui ne se sont jamais fait marchander leurs contributions (Rody Felix, Jean Baptiste Bien-Aime, Calonges Johnny, Florence D. Guillaume, Dr joseph Durandisse , Wanique Pierre, Carmithe Mentor, Marie Gréta Roy Clement, Agathe Pellerin, Erika Michaelle Laforest, Ignace Saint-fleur, Herby Gerard Desir, Marco Larosilière, Aviol Fleurant, Jude Alix Patrick Salomon, Etienne Saintilmond , Guy Joachim, Rodolphe Valmyr Houanche, Jean Denis Pierre, Elisma Florvil, Jean Germane Exume,Marc Donald Bazile, Valery Blot, Harry Leon Joseph, Fritz William Michel, Fritz Adrien, Maismy Mary Fleurant, Christian Nkoulikiye, Gerard Blot, Volmar Philome, Roody Thermidor , Rube Jacquelin, Tony Denis.

Sont-ils les seuls à pouvoir comprendre le projet OFC? Sont-ils les seuls à oser croire que OFC est ce patrimoine commun que nous tous devons œuvrer à sauver aux yeux du monde?

Il n’y a rien de plus grand de réaliser que par dessus toutes les différences qui puissent nous caractériser, qu’on peut avoir quelque chose qui nous identifie tous. OFC pourrait être ce alibi qui justifie notre sentiment d’appartenance ou tout simplement notre gratitude envers Ouanaminthe.

Vous êtes OFC
OFC compte sur vous.

Unite de communication OFC

Check Also

BLESSURE: LE CAPITAINE EMBLÉMATIQUE DE OUANAMINTHE FOOTBALL CLUB OPÉRÉ AVEC SUCCÈS.

Erick Dalusma dit El capi Thuram est blessé au pied le samedi 11 juillet 2020 …